Surveillance biologique du territoire

Suivi colza

       La FREDON Pays de la Loire délègue à la FDGDON plusieurs missions de surveillance et de suivi concernant les grandes cultures et la vigne.

               - Détection de la présence de Diabrotica dans la culture de maïs.

               - Suivi de parcelles en biovigilance pour les adventices, lépidoptères et gastéropodes.

               - Prélèvements d'échantillons de pommes de terre pour effectuer l'analyse bactérienne des sols sur Noirmoutier.

               - Suivi sanitaire de la culture de colza.

               -Piégeage de cicadelles et recherche de la flavescence dorée de la vigne.

      Au-delà de ces missions, la surveillance biologique du territoire représente un enjeu important pour l'avenir.

      Définie par l'article L 251 du code rural, modifiée par l'article 9 de la loi du 25 juin 2008 relative aux organismes génétiquement modifiés : elle a pour objet de s'assurer de l'état sanitaire et phytosanitaire des végétaux, et de suivre l'apparition éventuelle d'effets non intentionnels des pratiques agricoles sur l'environnement.

      La convention cadre régional en Pays de la Loire prévoit la rédaction pour chaque filière d'un cahier des charges définissant les exigences en matière d'observation biologique permettant de garantir la pertinence, l'homogénéité et la traçabilité des observations réalisées par les différents acteurs. A terme, une charte nationalle de l'observation biologique validée par un comité national sera établie. Le cahier des charges prévoit également les modalités d'animation de réseau, d'analyse des risques pytosanitaires et de restitution des informations.