Plantes envahissantes

      Différentes variétés de plantes exotiques introduites dans les plans d'eau ou les rivieres entraînent d'importants problèmes écologiques : 
     - baisse de la biodiversité,
     - accélération du comblement et de l'envasement, 
     - altération de la qualité de l'eau, 
     - conséquences économiques pour la pêche, le nautisme et le tourisme.                                                                                                                                                             
      La FDGDON participe activement avec la Fédération de Pêche à l'animation du réseau de surveillance des plantes envahissantes. Les agents des GDON sont régulièrement formés à la reconnaissance des différentes espèces de plantes. Les données sont centralisées par la FDGDON et transmises à la Fédération de Pêche. 
                                                                                                                                        
      Chaque année, la FDGDON participe aux réflexions du groupe technique départemental "plantes envahissantes" (Conseil Général, Fédération Départementale de la Pêche, Conseil Supérieur de la Pêche et Agence de l'eau). La FDGDON a aussi un rôle d'information auprès du grand public et s'investit dans la réalisation de chantiers d'arrachage manuel.


Jussie dans le marais de Talmont-Saint-Hilaire


Cliquez pour agrandir

Ambroisie

Ambroisie :

L’ambroisie est une espèce invasive originaire du continent américain, déjà fortement implantée dans le sud-est de la France, notamment en région Rhône -Alpes. La dispersion s’est opérée par les échanges commerciaux de semences de blé et de tournesol.

Baccharis :

Arbuste originaire d'Amérique du Nord, le Baccharis halimifolia colonise depuis plusieurs années la côte sauvage et les marais salants. Il participe à la fermeture du milieu et à la raréfaction d'espèces végétales autochtones.


Cliquez pour agrandir

Renouée du Japon

La Renouée du Japon :